Les gîtes minéraux sont des objets géologiques très variés. L’objectif des documents ci-après est de familiariser les étudiants avec les caractéristiques géologiques (gîtologie) et les modes de formation (métallogénie) de base des principaux types de gîtes minéraux, et ce, en relation avec l’évolution des roches encaissantes.

Les projets de recherche pour la caractérisation de sites miniers s’organisent autour des étapes fondamentales de la genèse d’un gisement : source des métaux, modalités de transfert des fluides et métaux dans la croûte (impact des caractéristiques géométriques et structurales du district), caractéristiques physico-chimiques du magma et des fluides minéralisateurs (rôle des ligands, spéciation des métaux…) et processus de dépôt. L’objectif étant in fine de situer ces minéralisations dans leur contexte géodynamique et de les relier aux processus de croissance crustale (évènements magmatiques et tectoniques), mais également aux processus de surface qui contrôlent la formation et la modification de nouveaux gisements.

Quelques exemples de cours :

Exemples identifications des métaux et ressources minérales sur lames polies (microscopie métallogénique) à partir de grands gisements mondiaux :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s